Il n’y a plus rien caché, Emmanuel Macron n’a plus une bonne cote de popularité dans notre pays ;

En fait, depuis son arrivée à la tête de la république plusieurs de ses décisions ont été vivement critiquées.

En effet, on peut citer notamment le mouvement des gilets jaunes qui a sévit l’économie de la France durant plusieurs samedis consécutifs en marge des manifestations de ceux-ci dans toutes les villes de France.

Il y a aussi le projet de réforme des retraites qui n’est pas du tout bien digéré par la population et qui lui a même coûté une forte baisse de sa popularité ainsi que des manifestations.

Cependant, la situation semblait être réglée par l’utilisation d’un 49.3 de la part d’Edouard Philippe, chose qui n’avait pas favorisée l’arrangement de l’opinion du public sur le gouvernement français.

Enfin, c’est au tour de la gestion de la crise de la Covid-19 qui a exacerbé la colère de la foule. En réalité, l’état français a été qualifié d’incapable de bien gérer cette situation et responsable en d’une manière d’une autre des nombreux morts dans notre pays.


Alors, avec l’interdiction de rassemblement, le président de la république avait pensé qu’il pourrait enfin passer un moment sans se faire huer à l’occasion du 14 juillet. Eh bien il a échoué.

En effet, dès le défilé, c’est un ballon portant des indications contre le président qui apparait sur le tracé du défilé et qui fait bien évidemment quelques minutes plus tard la une de tous les journaux.

Puis, la séance de questionnement où les journalistes ont abordé aisément les sujets qui dérangent. Enfin, la situation a failli dégénérée lorsque le couple présidentiel décide de faire une promenade aux Tuileries le soir.

Alors, ils s’étaient fait prendre à parti par un groupe de gilet jaune. Emmanuel macron a tenté alors d’apaiser tout le monde en soulignant qu’il se promène simplement. Cependant, le gilet jaune lui rétorque qu’il est son employé et qu’il est là pour discuter.