Décidément, Laurent Delahousse ne semblerait pas partager les plans établis par Emmanuel Macron. Et il n’est pas le seul !

En effet, le Président de la République aurait adressé le peuple français afin de présenter sa nouvelle stratégie pour lutter contre cette pandémie du coronavirus.

« Nous avons une nouvelle arme contre le virus : le vaccin. Tenir ensemble, encore » précise le Chef d’Etat sur sa page Instagram, lui qui serait toujours en période de convalescence après avoir été testé posifi au Covid-19.

Le plan aurait déjà été établi: les personnes prioritaires au plan de vaccination sont les personnes âgées vivant en collectivités ainsi que le personnel de santé les plus vulnérables en première ligne.

« Passons le message à nos aïeuls, protégeons-les en priorité. Le vaccin est intégralement pris en charge. Pas de frais à avancer. Soyons fiers de notre système de santé. » continue le Président de la République.

« Je l’ai dit, je le répète : le vaccin ne sera pas obligatoire. Ayons confiance en nos chercheurs et médecins. Nous sommes le pays des Lumières et de Pasteur, la raison et la science doivent nous guider » finit-il par conclure.

Toutefois, ce plan ne semble pas être apprécié par plusieurs, et plus particulièrement par le reste du personnel de santé qui représente la première ligne de défense, comme en témoigne les propos du Professeur Alex Kahn qui aurait qualifié cette stratégie de « grosse erreur ».