Sa vie amoureuse, Jane Birkin l’évoque pendant une interview réalisée avec JDD, nouvelle phase dans la promotion de son dernier album.

« Je n’ai jamais su à quoi ça tenait, l’amour », a dévoilé la chanteuse, avant de faire des révélations sur les hommes qui risquent de faire bouleverser son cœur, ceux qui la font marer.

En effet, la chanteuse retraitée les trouve mignons. En fait, les hommes qui ont impressionné sa vie tel que John Barry ou encore Serge Gainsbourg la faisaient beaucoup ricaner. Ce dernier, très ironique « se laissait aller à des formules blessantes comme ‘prendre les femmes pour ce qu’elles ne sont pas et les laisser pour ce qu’elles sont’ ».

Alors, après un long moment de célibat, elle dévoile son désir de renouer avec une certaine intensité dans sa vie conjugale.

« Ça me rend dingue de voir tous ces amants s’enlacer dans les parcs ! », a-t-elle lâché, en faisant allusion à l’un de ses extraits.

Par ailleurs, elle a quelques choses à leur dire : « ces mouvements pressés, ces retrouvailles où l’on n’a même pas le temps d’enlever son manteau », elle les a vécus.

« Moi aussi je veux retrouver cette intensité. Moi aussi, je veux redevenir ce couple entre deux portes cochères ! », a précisé celle qui a commémoré cette semaine le décès de sa fille Kate Barry.

« Elle qui était restée anglaise, était ma complice, parfois ma boussole, parfois mon opposant », commémore par ailleurs dans Libération. « Mes pauvres filles, je n’ai pas été un secours, je ne crois pas ».