Après une posture plutôt controversée montrant son doigt d’honneur live dans le cadre des « Victoires de la musique » diffusée sur France 2, Jean-Louis Aubert serait de pire en pire : un suicide aurait même été envisagé.

C’est ce qui a été révélé par la revue « France Dimanche » dans une de ses dernières éditions afin de revenir sur la période difficile par laquelle passerait l’auteur et compositeur français.

«Problème d’argent, période de doute, de remises en question et le chanteur a toujours le fond » peut-on lire en début d’article.

Toutefois, ces faits remontreraient à plusieurs années déjà et plus exactement à 1984, l’année que Jean-Louis ne serait pas prêt à oublier.

 «On m’annonçait un contrôle fiscal à cause du partage des droits d’auteur. On me réclamait plus d’argent que j’en avais gagné » aurait-il confié lors d’une interview au compte du « Monde » tout en ajoutant qu’il ne vivait que dans une petite maison modeste, et ce en raison des difficultés par lesquelles passait son groupe « Téléphone ».

 «Le groupe allait mal, j’étais seul chez moi. La notoriété ne me servait pas de médicament. Je me souviens du jour où je me suis dit : j’ai deux solutions, je me suicide (c’est la seule fois que j’y ai pensé) ou je sors dans la rue » aurait-il ajouté.

Il aurait finalement opté pour le deuxième choix pour finir quelques jours plus tard par rencontrer l’amour de sa vie et avec qui tout avait changé !