Un magazine people a révélé cette semaine que Jean-Luc Reichmann est aux prises avec un suicide.

En effet, l’animateur des 12 Coups de midi, l’émission proposée quotidiennement sur TF1 se retrouve à la Une d’Ici Paris publié ce 2 septembre. En fait, le magazine republie une tentative de suicide qui le frappe indirectement.

Celui qui aurait eu l’idée de mettre fin à sa vie est en fait son petit protégé Paul, l’ex maitre de midi…

Alors, dans son ouvrage « Ma 153e victoire » sorti ce 2 septembre aux éditions HarperCollins et préfacé par Jean-Luc Reichmann, Paul rappelle sur son parcours dans Les 12 Coups de midi, mais évoque aussi de la pathologie dont il souffre. En effet, il a concédé avoir eu des pensées noires. « Parfois, je flirte avec l’idée de suicide. Je suis d’une violence extrême avec les autres et moi-même », on pouvait lire dans l’ouvrage.

Cependant, dans « Ici Paris », le jeune homme a accepté de parler de ces moments où tout a été chamboulé, quand il fait des crises de « paranoïa » et de « dépression ». À ce moment, révèle-t-il, il regarde à la vie des personnages remarquables qu’il découvre dans ses lectures. « Il faut continuer à se battre même quand le train a déraillé », affirment Paul.

En effet, Jean-Luc Reichmann aurait pris un coup sur la tête quand il a découvert cette « facette de Paul ».

L’animateur qui en avait fait son protégé l’a pompeusement baptisé « Paul le foufou » ou encore Wiki Paul, après avoir été épaté par l’étudiant qui, bien qu’il n’ait pas pu détrôner Christian Quesada finalement battu par Éric, est reparti avec des gains et des cadeaux d’une valeur de 691 522 euros après153 participations.

D’ailleurs, c’est sur le plateau des 12 Coups de midi qu’il avait dévoilé son acceptation à la demande de Paul de rédiger la préface de son livre. « Je vais faire une grande annonce, là devant la France. Ton éditeur m’a appelé. Il m’a dit : ’Voilà, je pense que ça ferait plaisir à Paul que vous écriviez la préface du livre’. Je dois t’avouer devant la France entière que j’ai accepté d’écrire la préface de ton livre », avait-il déclaré le 2 juillet dernier.

Par ailleurs, une heureuse nouvelle pour Paul qui n’a pas eu que des compliments pour Jean-Luc Reichmann dans son livre. « Je ne fais pas de censure. Si quelque chose me dérange, je ne vais pas relever que les bons côtés d’une personne. Avec ce que j’ai pu dire sur lui, il aurait pu se fâcher. C’est plutôt une bonne nouvelle qu’il l’ait bien pris », livrait l’étudiant en histoire dans TV Grandes Chaînes.