Même s’il a été paralysé il y a deux ans par un terrible cancer de la prostate qui l’avait obligé à abandonner son JT pendant quelques mois, Jean-Pierre Pernaut n’a pas abdiqué à une horrible dépendance. Et il l’acceptait.

En effet, il est question de l’accrochage à la cigarette.

Nonobstant ses récents tracas de santé, le journaliste de TF1 âgé de 70 ans n’a jamais abandonné la cigarette.

En fait, l’époux de Nathalie Marquay, qui a abandonné à son JT après une trentaine d’années de bons et loyaux services, espère pouvoir mettre un terme à ce long et mauvais caractère l’an prochain.

En réalité, c’est sa très grande décision.

C’est le 15 septembre dernier que Jean-Pierre Pernaut a annoncé son départ de TF1 dans un long message diffusé sur Twitter.
Il évoquait sa volonté de changer de rythme et de transmettre le flambeau du journal dès la fin de cette année ».

« Quel que soit leur choix pour prendre le relais, je suis certain que Gilles Pélisson, le patron de TF1, et Thierry Thuillier, le patron de l’information, auront à cœur de maintenir ce journal dans la même logique de proximité avec vous, avec les Français, avec les régions qu’on aime tant ».

Par ailleurs, il a été succédé par Marie-Sophie Lacarrau, animatrice du JT de France 2, un choix justifié cette semaine par Ara Aprikian, directeur des contenus de TF1.

« On avait constaté que malgré la domination exceptionnelle des audiences de Jean-Pierre, elle avait réussi à faire croître les siennes, explique-t-il dans les colonnes de Midi Libre. Elle a, comme lui, un ancrage régional fort, elle, en Aveyron.

On est très heureux de l’accueillir ».