Très affaibli par sa lutte contre le cancer de la prostate qui lui a chamboulé la vie pendant de nombreuses des mois, Jean-Pierre Pernaut a vraiment peur d’être infecté par le Covid-19. Pour ce faire, il a fait le choix d’abandonner « son trône » pour esquiver le pire.

En effet, c’est le propos du magazine France Dimanche, qui rappelle sur les détails cachés de l’annonce du retrait de Jean-Pierre Pernaut du 13 heures de TF1 avant la fin de l’année. En fait, il sera succédé au début du mois de janvier par Marie-Sophie Lacarrau, qui s’est retirée de France 2.

« J’ai 70 ans maintenant, j’ai eu peur évidemment de la maladie », avait-il déclaré, en évoquant sa décision de rester isolé dans sa maison pendant la crise sanitaire. En effet, il a été remplacé par Jacques Legros.

Et pendant ce temps difficile, au cours duquel il aurait été opéré, il n’aurait cessé de lâcher à ses proches « une phrase » horrible » : « Si j’attrape le Covid, je crève ».

Il faut dire que ses propos, Jean-Pierre Pernaut les précise clairement.

« Il se trouve que je suis fumeur, pas peur de la mort, on va tous mourir, c’est pour ça que je n’ai jamais eu de plan de carrière », a déclaré le mari de Nathalie Marquay. Je ne fixe pas de date, on ne sait pas ce qu’il se passe. Mais avec le coronavirus, j’ai fait attention. On s’est complètement enfermés ».