Ciblé par une allégation angoissante défrayant de graves tracas de santé, à la base de sa décision de « lâcher » les commandes du 13 heures sur TF1, Jean-Pierre Pernaut a enfin apaisé sur son état.

Et il l’a fait lui-même sur le plateau de Quotidien, le rendez-vous de Yann Barthès sur TMC. En effet, le mari de Nathalie Marquay tranquillise sur sa santé.

« Je pense qu’à 70 ans on peut se dire qu’on peut s’arrêter tant que tout va bien », a précisé celui qui présentera son dernier JT à la fin de l’année.

Alors, après avoir passé un été dans le sud de la France avec sa petite tribu, Jean-Pierre Pernaut semble être en très bonne santé.

Cependant, sa décision de lâcher le JT de13 heures alors qu’il est au sommet est félicité par Robert Namias, ex-directeur de l’information de TF1 de l’information entre 1996 et 2008.

Par ailleurs, il estime dans les colonnes du Parisien normale qu’il puisse révéler son retrait, notamment au vu des situations traversées dont celle du cancer, et le confinement.

« Il a 70 ans et a eu une alerte médicale sérieuse. C’est le plus raisonnable pour lui. Dans ce métier, en général, ça finit mal : on se fait foutre dehors. C’est courageux de décider soi-même avant d’être poussé vers la sortie », a-t-il précisé.