Reçu dans l’émission 50 min Inside, animé par Nikos Aliagas sur TF1, Julien Doré a déterminé le motif de son isolement dans les Cévennes, sa région d’origine. Il est hors question de rester à Paris. En fait, il ne supportait plus la région parisienne. Son retrait de la capitale, le chanteur n’en a aucun souci.

« Être au cœur de la nature aujourd’hui, de vivre dans la zone où je suis né, de pouvoir y écrire mes chansons, c’est un équilibre qui est super sain pour moi », a livré Julien Doré qui effectuera une tournée dès l’année prochaine si la situation sanitaire se normalise.

« C’est vrai que ce monde-là, celui de la musique, je l’adore », ajoute-il, avant de regretter ce qu’il y a autour de la musique, surtout les excès attachés à la célébrité.

Par ailleurs, celui qui a été propulsé au grand public grâce à sa participation à Nouvelle Star sur M6 a l’air d’avoir fait référence aux drogues, prétendues circuler dans le showbiz.

« Mais ce qui a autour de ce monde-là, notamment les excès, la notoriété, tout ce rapport-là, c’est vrai que c’est plutôt des choses qui au fil du temps m’ont fait fuir parce que je sentais qu’elles pouvaient un peu m’abîmer », a-t-il précisé.