Kate Middleton et le prince William sont angoissés et pour cause. Ils ont très peur que leur ligne téléphonique ou de leurs ordinateurs personnels soient piratés. Beaucoup de données personnelles, et surtout des photos très intimes, risquent d’être partout sur les médias.

Et c’est à cause de la mauvaise expérience de Meghan Markle et du prince Harry que les Cambridge ont très peur. Les Sussex ont été victimes de hackers russes en mai 2018, un an tout juste après leur mariage. Des photos intimes ainsi que des photos de la reine Elizabeth avaient fait le tour des médias.

Les Cambridge étaient anéantis à cause de cette histoire, et sont devenus très prudents depuis.

Et c’est Finding Freedom, signé des journalistes royaux Omid Scobie et Carolyn Durand, qui rappelle cet événement très chaud.

« Des prises avec les yeux mi-clos et d’autres moments peu flatteurs destinés à la poubelle », ont-ils annoncé.

Les membres de la famille royale sont devenus très prudents depuis car ils étaient traumatisés de voir qu’il était si facile « d’obtenir leurs fichiers personnels ».