La parution d’un ouvrage baptisé « Finding Freedom » aurait créé des dissensions au sein du clan royal, particulièrement entre les Cambridge et les Sussex.

En effet, à un moment donné Kate Middleton et le prince William souhaitaient vivement que le prince Harry et son épouse reviennent au palais. Mais maintenant d’après certaines indiscrétions, ce ne serait plus possible en raison des confidences contenu dans le livre écrits par deux journalistes et qui ne seraient pas du tout favorables au premier fils du prince Charles. « Écrite par Omid Scobie et Carolyn Durand, la biographie promet de faire des révélations fracassantes. En effet, les deux journalistes ont pioché des informations parmi les proches du couple retraçant ainsi les véritables raisons du Megxit », a relayé le site Grazzia.

En réalité, la reine Elisabeth elle-même n’aurait pas digéré que les mécomptes entre les membres du clan royal sortent en public. D’après, le magazine New Idea qui s’est appesanti sur ledit sujet, la monarque ne voudrait plus les revoir. « La reine a été horrifiée par ce livre », aurait livré un proche de la famille royale.

« Elle a toujours dit à Harry et Meghan que la porte leur serait ouverte si jamais ils décidaient de revenir. Mais je parie que la proposition n’est plus d’actualité », avait jouté ce proche. Pourtant, on parlait cet été des rencontres familles à Balmoral, le domaine de la reine Elisabeth II. Alors, les Sussex devaient être de la partie avec le petit Archie.

Le magazine australien insiste sur le fait que Kate Middleton serait à son tour « dévastée » par les révélations faites dans le livre qui sortira le 11 août prochain. Finding Freedom (vers la liberté) qui dévoile la part de vérité de Meghan Markle et le prince Harry à propos de leur retrait du palais royal britannique.

D’après M. Dampier, un expert du clan royal, l’ouvrage ne devrait pas aider à « guérir la relation entre Harry et le reste de sa famille, notamment avec son grand frère William ». « On m’a dit que le duo parle en ce moment, mais les conversations sont difficiles », confirme-t-il dans un premier temps.

« Il n’y a aucun doute sur le fait que les tensions entre Harry et William ont profondément affecté Kate. Ça la touche », poursuit M. Dampier. Dans l’ouvrage, Meghan Markle s’attaquerait aussi à sa belle-sœur à qui elle reprocherait des futilités comme le fait de « refuser de faire les boutiques avec elle, ou la présenter à son cercle d’amis ».