Les derniers moments de Jean-Pierre Bacri décédé à la suite du cancer ont été déterminés par l’un de ses médecins.

En effet, l’acteur retraité, ex-amour d’Agnès Jaoui, est mort à la suite d’un cancer à l’âge de 69 ans, a affirmé son agent.

À cause de cette disparition, plusieurs personnalités ont tenu à lui rendre hommage, le cas surtout d’Alexandra Lamy, Nicolas Bedos ou encore Valérie Trierweiler.

Cependant, sa disparition a également été commentée par Pierre Squara, qui l’avait surtout soutenu à la clinique Ambroise-Paré à Neuilly-sur-Seine, en région parisienne. Alors, sur le plateau de BFM TV, où il venait de parler de la crise sanitaire déclenchée par le Coronavirus, le chef du service réanimation s’est retrouvé à faire le commentaire sur le décès de Jean-Pierre Bacri. Ses derniers moments ont été déterminés.

« Je fais partie de cette équipe de malheureux médecins qui l’ont accompagné ces derniers mois, a-t-il livré dans un premier temps. Je dis malheureux parce qu’on aurait bien voulu faire plus pour lui » a déploré le docteur Pierre Squara, se souvient la personnalité attachante du feu acteur voulant être traité comme tous les restes du monde. Il est hors de question de bénéficier d’un passe-droit.

« Il a fait preuve d’un grand courage parce que la fin n’a pas été facile. Il fallait négocier. Parfois, il disait non. Alors on devait argumenter et on a eu des dialogues qui ressemblaient un peu à ceux de ses films », révèle-t-il.