Dans une publication sur l’islamisme dans l’émission de France 5 C à vous du 19 octobre dernier, le chroniqueur et présentateur français, Patrick Cohen a parlé de l’affaire Mila, mais a aussi mentionné l’influenceuse Lifestyle Nabilla qui selon lui, a « vomie » la jeune adolescente dans un tweet.

Devant les allégations de Patrick Cohen et les accusations alimentées à son égard, Nabilla a répliqué cash et sans langue de bois ; dans une de ses stories sur son réseau social préféré, Snapchat en l’occurrence.

Les accusations de Patrick Cohen
Comme nous l’avons susmentionné, c’est durant l’émission C à vous du 19 octobre dernier, dans d’un édito qui avait pour thème « l’islamisme en France » que Patrick Cohen a prit la parole en mentionnant dans le cadre de l’affaire Mila. À titre de rappel, il est question de l’affaire qui avait bousculé la France après qu’une jeune fille 16 ans ait été agressée et menacée de mort après avoir fustigé l’islam sur les allégations.

D’après Patrick Cohen, la jeune femme a eu un traitement horrible sur la toile. Elle a été « dénoncée sur les plateaux télé, vomie par Nabilla dans un tweet salué plus d’une centaine de milliers de fois, vilipendée par Ségolène Royal, et ignorée par une partie de la presse », a-t-il confié.

En effet, Nabilla Benattia Vergara a réagi au sujet de l’affaire de la jeune adolescente, en février dernier. En effet, elle avait pour mémoire publié un message sur Twitter qui fut assez clair car elle a usé d’un emoji qui vomit.

Nabilla précise ses propos
Par ailleurs, ce 23 octobre, Nabilla a rompu son silence en répliquant à Patrick Cohen qui l’a accusé clairement d’avoir contribué à l’agression de la jeune Mila. En effet, Nabilla a fait le choix de rétorquer par un message.

« Chers journalistes et détracteurs, je n’ai pas vomi sur cette jeune femme mais sur ses propos qui m’ont énormément blessée. Moi, mais aussi les musulmans du monde entier. Respectons les croyances des autres, sans porter aucun jugement de valeur. Condamnons tout acte extrémiste ! », a-t-elle publié.

Afin de mettre très bien préciser les choses, Nabilla a également publié une story sur Snapchat. « Oui j’ai tweeté ça parce que les propos m’ont blessé, donc je m’exprime. La France se bat pour la liberté d’expression. Pourquoi vient-on me blâmer alors que je m’exprime tout simplement ? Je comprends que cela doit être très difficile pour cette jeune femme », poursuit-elle.

« Je ne suis pas contre cette jeune femme, j’espère que tout va bien se passer pour elle. […] J’ai simplement donné mon avis par rapport à la vidéo et par rapport à ces propos. Fin du débat », termine Nabilla.