Elvis Presley fait partie des grandes icônes de ce siècle, ceux qui ont réussi à marquer une génération entière de par leurs talents.

Même si aujourd’hui, on ne parle plus assez du King, mais il est très difficile de s’imaginer à quel point il pouvait être une star internationale à l’époque. En fait, le public état toujours au rendez-vous, et en masse à chaque fois ce denier était sur scène.

De ce fait, le jour de son enterrement, plus de 80 000 personnes avaient fait le déplacement vers le lieu où, s’était déroulé la procession funéraire afin d’y assister. Un événement qui peut rappeler celui qui s’est déroulé après la mort de Johnny Hallyday.

Bien qu’Elvis Presley eût été favorisé par la chance durant toute sa carrière, mais il faut aussi signaler qu’il n’était pas du tout bien dans sa tête. En effet, le King a dû faire avec un profond mal être pendant de longues années. Il cherchait alors désespérément à s’en débarrasser.

Alors « sa solution » aura été de se droguer aux médicaments ce qui lui aura miné la santé et lui entraînerait de nombreuses complications. Finalement, il mourra des suites d’une crise cardiaque en 1977 à Memphis.

Son petit-fils se suicide…

Après sa mort, Elvis Presley a laissé derrière lui une fille, prénommé Lisa Marie Presley qui a d’ailleurs emboîter le pas de son père du côté professionnel. Elle a en effet aussi suivi la voie de la musique et est aujourd’hui une chanteuse accomplie.

Signalons par ailleurs qu’elle se mariera à son tour et aura plusieurs bambins dont celui qui nous intéresse aujourd’hui Benjamin Keough âgé de 27 ans. Malheureusement, celui-ci vient tout juste de tirer sa révérence.

Rappelons que c’est le représentant de Lisa Marie Presley qui a communiqué cette annonce consternante le 12 juillet dernier aux médias. D’après ce dernier, la mère de Benjamin serait tout bonnement ruinée par cette disparition.

Par rapport aux circonstances de la mort de Benjamin Keough, c’est le journal TMZ qui nous en apprend plus. À en croire leur source, celui-ci se serait suicidé chez lui en se tirant dessus.