C’est à la mi-octobre que Laeticia Hallyday sera enfin de retour à Paris afin d’y faire la promotion du coffret de Johnny. Et c’est aussi l’opportunité de revoir son amant Pascal. Cependant leurs retrouvailles pourraient de ne pas être torrides.

Et la raison est déterminée de manière indirecte dans « Le Parisien ».

En effet, le copain de Laeticia serait en train de vivre une période de crise économique inédite comme tous les restaurateurs. En fait, l’inquiétude d’arrêter toutes les activités serait pesante.

« Les bars, déjà contraints depuis une semaine à baisser le rideau à partir de 22 heures, devraient avoir pour obligation de fermer totalement », a relaté le quotidien, avant d’indiquer que les restaurateurs auront quant à eux un petit repos.

Cependant, ils devront respecter un contrôle sanitaire très strict afin d’enrayer la propagation du Covid-19, qui a tué en France plus de 31000 personnes.

Si la dulcinée de Laeticia Hallyday n’a pas réagi sur la situation, Didier Chenet, le président du Synhorcat, qui représente environ un tiers de la profession, s’est fait un engagement à le faire.

« Pour nos restaurants, c’est un grand soulagement », a-t-il précisé, expliquant que ces derniers jours » son syndicat ainsi que l’Umih (Union des métiers de l’industrie hôtelière) avaient fait des pieds et des mains pour éviter de baisser le rideau ».

Par ailleurs, Laeticia Hallyday devrait profiter de son retour en France afin de calmer son homme.