Malgré que Laeticia Hallyday ait eu une certaine influence sur son feu mari, par malheur pas assez pour le faire renoncer à certaines dépendances. En effet, le taulier s’est d’une certaine façon suicidée, déplore Line Renaud, l’une de ses proches.

Et cette dernière est l’invitée de Sept à Huit, sur TF1 afin de présenter son dernier long-métrage.

En fait, Audrey Crespo-Mara lui a questionné sur le décès de Johnny Hallyday dont elle était « la marraine ».

« C’est un suicide », a-t-elle fustigé face aux caméras de TF1. En effet, des propos qui risquent de vexer le clan du Taulier, à commencer par sa veuve qui se trouve à ce jour à Paris.

« Ce n’était pas à lui d’être là… Il était trop jeune. Mais c’est un suicide Johnny ! », regrette l’artiste retraité à propos du décès de Johnny Hallyday à la suite d’un cancer des poumons.

« Il a bu toute sa vie, il a fumé, il allumait les cigarettes les unes après les autres, elle était à peine éteinte, il en rallumait une autre… C’est un suicide. », a-t-elle souligné.

Par ailleurs, Line Renaud a également régi aux affaires d’héritage ayant opposé pendant deux ans et demi Laeticia Hallyday et ses beaux-enfants, David Hallyday et Laura Smet.Elle ne s’est pas mêlée de cette histoire.

« C’est une histoire de famille, ça reste une histoire de famille. Je n’ai pris parti ni pour l’un, ni pour l’autre. Je les ai laissé se débrouiller entre eux », a-t-elle souligné.