Laura Smet, fille du défunt Taulier Johnny Hallyday, serait encore perturbée par son grand-père, mort en 1989 alors que la future maman n’avait que 5ans. Elle n’a donc jamais eu l’occasion de le côtoyer au quotidien.

Dans son édition du 11 Septembre, le magazine de presse people « France Dimanche » évoque cette histoire et partage les propos de Laura Smet dans son interview avec le magazine « Elle » où elle a confirmé l’écriture de son premier long-métrage qui sera apparemment dédié à son père, le célèbre rockeur Johnny Hallyday, éteint il y’a 2 ans.

« Un mix de tous les ingrédients qui feront de ce film, un film pleins d’émotions.», révèle la publication.

« Le film comportera quelques souvenirs familiaux qui offriront des scènes très touchantes.» a ajouté le magazine dans sa publication.

Apparemment, la jolie blonde qui s’apprête à gouter à la maternité pour la première fois aurait vécu des épisodes très choquants à cause de son grand-père qui était un artiste peintre, et qui accueillait souvent des femmes chez lui sous le nez de sa petite fille Laura.

« J’étais très souvent choquée mais je me suis rendue compte en grandissant que c’était son métier», a indiqué la futur maman.