Si Laura Smet est en mesure de piquer des fortes crises de colère qui peuvent engendre tantôt des conséquences néfastes, c’est aussi le cas d’un de ses amis proches, un illustre animateur qui s’est déjà comporté de la sorte. En effet, sa carrière a connu une halte avant d’arrêter.

En réalité, c’est de son ami qu’il est question ici, Bernard Montiel, dont « le suicide professionnel », a été abordé par le magazine Télé Loisirs. En effet, « Hara-kiri a à la radio », a précisé la publication, qui rappelle sur sa salve en direct dans l’émission de radio de Jean-Marc Morandini. En fait, il s’était attaqué à TF1, où il proposait Vidéo Gag.

Blasé, le compagnon de Laura Smet « dézingue en direct émission et animateurs de la chaîne ».

« Vidéo Gag, c’est purement alimentaire. Je ne fais ça que pour l’argent. Mais bon, j’assois mon gros c*l sur les banquettes et je touche un paquet », avait-il lâché. Alors, il a été évincé immédiatement. D’ailleurs, TF1 lui en veut toujours puisqu’elle n’a pas voulu diffuser un clip de campagne contre les abus conjugaux où il apparaissait. Déçu, l‘animateur s’est ému sur C8.

Très régulière sur la Toile, Laura Smet est aussi en mesure de faire de coup de sang. Mais elle obtient régulièrement des résultats. En effet, elle avait poussé Laeticia Hallyday à l’exhumation sur du cercueil du Taulier.

« Mon père va être exhumé et je l’apprends par la presse. Quand sera respecté notre lien filial ! Des promesses faites face caméra mais dans la réalité rien », avait-elle lâché.