S’il y a une autorité qui a surpris le monde, lors de la nomination de nouveaux ministres sous la direction du premier ministre, Jean Castex, c’est bel et bien le célèbre avocat, Eric Dupond Moretti, qui n’a pas vraiment été bien accueilli par des français. Ce choix étonnant fait jaser…

En effet, celui que l’on baptisé « Acquittator », par rapport à ses centaines d’acquittement obtenus depuis qu’il est avocat partage sa vie, a fait parler de lui dernièrement en disant non à la déclaration de son patrimoine, ce qui est une obligation pour chaque ministre en fonction. En effet, d’après certaines informations doivent rester dans le domaine réservé et il ne s’est pas privé pour le dire.

« Je vais vous dire quelque chose de l’ordre de l’intime. Mes enfants ne savent pas ce que j’ai gagné, pour une raison simple, c’est que j’avais envie de leur donner le goût de l’effort et le goût du travail. Je ne voulais pas qu’ils se disent : « On est des fils de bourgeois et ça va ». Et voilà que tout cela va être dévoilé à la France entière et une partie de ceux qui vont aller là vont y aller avec gourmandise. J’estime que c’est du ressort de ma vie privée. Je travaille, madame, depuis que j’ai 14 ans et demi, voyez-vous. Et il faut tout dire », a-t-il précisé durant une entrevue accordée à Apolline de Malherbe sur BFMTV.

Avant de poursuivre : « Pourquoi n’envisagerait-on pas de publier le salaire de journalistes du service public ? Pourquoi pas de ceux qui ont des responsabilités à la Haute Autorité ? Voilà, je pense que c’est quelque chose de populiste. Alors j’ai dit très clairement que j’avais encore une liberté de pensée, je vous le démontre, en même temps je me soumettrai aux obligations qui sont les miennes ».

Dernièrement, c’est une autre interview qui a soulevé une nouvelle polémique pour l’actuellement ministre de la justice. En fait, durant son passage sur France 2, Laurent Delahousse a réagi violemment contre Eric Dupond Moretti. En effet, le journaliste vedette de France 2 indiqué certaines absurdités dans son discours.