Depuis un moment déjà, les gens sont devenus plus attentifs sur le plagiat et particulièrement à ne pas faire confiance et donner leur argent à des personnes qui se contenteraient de tricher le travail d’autrui. Il faut dire que la base de ce problème, c’est la défiance qui règne depuis quelques mois maintenant est certainement provoqué par cet horrible dossier qui a accablé l’humoriste Gad Elmaleh en fin d’année dernière.

En effet, un cybernaute avait bonnement pris le plaisir de prendre tous les spectacles et sketchs que l’humoriste avait pu voler à des humoristes américains et le monter afin de montrer les ressemblances.

En fait, cette affaire avait alors déclenché une vive polémique et Gad Elmaleh avait premièrement rejeté les accusations tout en tentant de dénicher la personne qui se cachait derrière le compte qui avait fait les confidences.

Cependant, devant les preuves et les pressions populaires, il avait enfin concédé qu’il avait fait du plagiat sur ces artistes, une confidence qui avait carrément eu l’effet d’une bombe, surtout sur la toile.

Laurent Ruquier fait un démenti
Cependant cette fois-ci, il ne s’agit pas de Gad Elmaleh, mais plutôt du présentateur Laurent Ruquier qui est aujourd’hui accusé de plagiat de la part de plusieurs cybernautes sur la toile.

En effet, tout a débuté lorsque le présentateur a amorcé il y a quelques semaines un nouveau format d’émission qu’il a décidé d’intituler « On est en direct ». Des cybernautes se sont alors directement blessés.

En effet, d’après eux, ce nouveau format est un plagiait conforme d’un ancien format de Thierry Ardisson qui se titrait « Lunettes noires pour nuits blanches ». Après de nombreuses semaines de silence, Laurent Ruquier a enfin répliqué à ces accusations.

D’après lui, ce n’est pas du tout du plagiat. En fait, pour lui, oui il y a des inspirations, mais de nombreux éléments ne sont pas du tout les mêmes que dans l’émission de Thierry Ardisson. Il a même enchéri en disant qu’il trouve d’autres émissions plus ressemblantes que celle-ci.