Le futur héritier à la couronne britannique a été touché par le coronavirus. En effet, durant le mois de mars, le prince Charles avait attrapé le covid-19. Malgré beaucoup de prudence, le fils de reine Elisabeth II a été infecté par ce fichu virus qui a tout chamboulé sur son passage. Aujourd’hui on dénombre plus de 900 000 personnes péries dans le monde à la suite du covid-19.

En effet, l’époux de Camilia Parker Bowles a partagé, dernièrement une vidéo sur la toile, dans laquelle il a congratulé le personnel soignant pour son courage et sa grande détermination à sauver le maximum de vies. « Ayant récemment contracté ce coronavirus, heureusement avec des symptômes relativement bénins, je me retrouve maintenant de l’autre côté de la maladie, mais toujours dans un état de distance sociale et d’isolement général », a livré le futur héritier au trône d’Angleterre.

Avant poursuivre : « Comme nous apprenons tous, c’est une expérience étrange, frustrante et souvent pénible lorsque la présence de la famille et des amis n’est plus possible et que les structures de vie normales sont soudainement supprimées. À un moment aussi sans précédent et anxieux de toute notre vie, ma femme et moi pensons en particulier à tous ceux qui ont perdu leurs proches dans des circonstances très difficiles et anormales, et à ceux qui doivent endurer la maladie, l’isolement et la solitude ».

Par ailleurs, le futur héritier à la couronne britannique a aussi rappelé sur le respect fondamental des gestes barrières et du confinement lorsque cela est possible pour casser les risques de propagation de ce fichu virus dangereux, qui a fait des dégâts sur son passage, depuis son apparition il y a juste quelques mois.

«À une époque où les médecins, les infirmières et tout le personnel auxiliaire vital qui forment l’épine dorsale de notre remarquable NHS sont de plus en plus soumis à des pressions et des risques énormes, alors qu’ils se battent héroïquement pour sauver des vies dans des centres de soins intensifs et pour contenir, autant que possible, la propagation de ce virus, nos pensées et nos prières accompagnent ces personnes merveilleuses dont les compétences extraordinaires et le dévouement total et désintéressé au devoir et aux soins de leurs patients nous rendent si fiers », a-t-il précisé avec beaucoup d’émotions.

Avant d’ajouter : « En effet, il a été si merveilleux de voir combien de personnes à travers le Royaume-Uni se sont inscrites par centaines de milliers pour être volontaires du NHS, offrant leur aide pour faire tout ce qu’elles peuvent pour fournir un soutien à ceux qui sont en première ligne. Aucun de nous ne peut dire quand cela prendra fin, mais y mettre fin. Jusqu’à ce que cela se produise, essayons tous de vivre avec espérance et, avec foi en nous-mêmes et entre nous, espérons que les temps seront meilleurs ».