Emmanuel Macron a enfin pu pardonner à Léa Salamé, mais pas Brigitte Macron. Cette dernière garde toujours de la rancune dans son cœur.

Léa Salamé a été désigné aux côtés de Gilles Bouleau afin d’interroger le président de la république à l’occasion de la Fête Nationale.

Le magazine Le Parisien en parle et rappelle que normalement, c’est la journaliste de France 2 qui devrait s’occuper de cette tâche.

« Les allocutions à la télévision sans contradiction, ça va un moment », a annoncé un haut placé, furieux.

Malheureusement, Emmanuel Macron n’a jamais apprécié le fait d’être interrogé par Léa Salamé qui n’a pas hésité à lui poser toutes les questions qui la tracassait, par exemple, la photo publiée par le magazine « Paris confidences » aux côtés de Brigitte Macron.

«Cette mise en scène de votre vie privée, où voulez-vous en venir ? », avait-elle questionnée.

«J’ai d’abord une grande nouvelle pour vous, je ne suis pas propriétaire de Paris Match. Ce n’est pas moi qui fait les Unes de magazines ! ».

Le couple présidentiel n’avait pas du tout apprécié toutes ces questions posées par la journaliste, et Emmanuel a fini par quitter le plateau, fou de rage !