Line Renaud, 92 ans, était reçue ce dimanche d’Audrey Crespo-Mara dans Sept à Huit, pour poursuivre la promotion de son ouvrage « En Toute confidence », coécrit avec Bernard Stora. Et elle a angoissé sur sa santé.

« Qu’on nous laisse partir, qu’on nous aide à partir ! », a lâché l’artiste retraité, qui a été victime l’an dernier d’un AVC, qui a failli lui emporter.

« Lors des obsèques de Johnny, vous disiez « j’aurais dû mourir avant toi », aujourd’hui à 92 ans, vous voulez défendre le droit de mourir dans la dignité », lui a questionné Audrey Crespo-Mara, qui a passé de bons moments cet été avec son époux Thierry Ardisson à Saint-Tropez. En effet, les clichés ont été partagés par le magazine « Voici ».

Par ailleurs, Line Renaud ne se fuit pas, et affirme avoir ajouté une mention dans son testament pour que la vie ne soit pas prolongée vainement. En effet, elle dit non à l’acharnement thérapeutique.

« Quand on est à la fin de sa vie : qu’on nous laisse partir, qu’on nous aide à partir ! Il faut nous aider à partir. Il faut, je le demande », a-t-elle précisé, touchée face aux caméras de TF1.

« Quand on souffre, on part mais la vie est belle ! », a révélé ensuite Line Renaud, avec les yeux larmoyés.