Alors qu’elle serait toujours en période de convalescence suite à un AVC terrible qui aurait pu la priver de vie, Line Renaud revient sur son parcours de combattante avec les conséquences de sa maladie.

C’est ce qui a été rapporté par la revue « Paris Match » dans une de ses dernières éditions en s’appuyant sur les propos rapporté par l’artiste lors d’une interview au compte de RTL dans le cadre de la promotion de son nouveau livre : « En toute confidence ».

Celle qui aurait fait appel aux services de Dany Boon pour avoir sa maison « en viager » expliquerait qu’elle serait très reconnaissante à son chien « Pirate », qui aurait été à ses côtés tout au long du combat et qui l’aurait même aidée en prévenant une de ses proches, Jacinte, pour qu’elle puisse alerter le SAMU.

« Vous savez, avec un AVC il faut faire vite, c‘est le temps qui compte » confie-t-elle.

Toutefois, s’il y a une seule chose que Line Renaud regrette, c’est bien le fait d’avoir menti sur son état.

« Je ne peux pas bien vivre avec le mensonge. Je vis même mal. Autour de moi, on m’a conseillé de ne surtout pas le dire » explique-t-elle dans un premier temps.

« Surtout pas. Et je me suis dit que je n’allais pas le dire mais que j’allais l’écrire. Pardon, pour le petit mensonge, j’espère que vous ne m’en voulez pas. Quand on s’en sort, c’est extraordinaire, on dit merci tous les jours » finit-elle par conclure.