La dernière sortie de Loana qui a lieu au début du mois de septembre n’a pas impacté les cybernautes.

En effet, le lundi 7 septembre 2020, la star de téléréalité avait angoissé de nouveau ses fans avec des photos qu’elles publiaient sur sa page Instagram. Des vidéos d’elle dans son lit, dénudée, déboussolée, hésitante et lessivée. L’ex-héroïne de téléréalité, après deux mois sans donner de ses nouvelles, a confié à ses fans qu’elle se portait bien et qu’elle avait célébré son 43e anniversaire le 30 août dernier toute seule, en compagnie de son chien.

Cependant au vu de sa santé qu’elle affichait, ses abonnés sont restés perplexe, surtout quant à son retrait immédiat sur la toile et son état de santé. En effet, le 17 septembre dernier, l’ex victorieuse de la première saison de Loft Story a confié avoir été victime d’agressions conjugales incroyables et partage des clichés de son corps gonflé, abîmé par la hargne de son partenaire.

« Vous voulez vraiment la vérité ? Voilà, je commence à en avoir marre de vos spéculations, de lire ou voir partout que je me drogue, que je prends trop de médicaments, que je ne vais pas bien », a-t-elle déclaré en premier. « Eh bien oui, je ne vais pas bien et je vais montrer pourquoi. Parce que lui, héros Fred Cauvin, n’est pas celui que vous croyez. Déjà en février, les journaux et les médias ont affirmé que j’avais de la drogue chez moi, délations fausses forcément. Il ne l’a dit à la police que pour qu’ils fassent une perquisition et pour détourner le fait qu’ils n’ont rien trouvé d’autre que des hématomes sur mes bras. », a ajouté Loana.

Néanmoins, Fred Cauvin, son ex-amour ayant pris connaissance de ces accusations sur Facebook et Instagram, a réfuté l’accusation selon laquelle il est l’auteur des coups, acceptant toutefois avoir déjà battu sur la star.

« Elle dit que ça s’est passé deux jours Avant son anniversaire, donc le 28 août. Ça fait 19 jours aujourd’hui, je ne vois pas pourquoi elle ne se réveille que maintenant. Je pense que si quelqu’un se fait tabasser comme ça, on fonce chez la police une heure après, on n’attend pas tant de temps pour parler », s’est-il soutenu.

« Je l’ai déjà vue de mes propres yeux se taper la tête contre le mur, tomber par terre parce qu’elle avait pris trop de cachets pour dormir. C’est tellement grave », a-t-il poursuit dans les colonnes du magazine Purepeople auprès duquel il se livrait. Fred Cauvin a fait plusieurs autres déclarations moins avantageuses les unes que les autres sur Loana.

« Elle va droit vers le suicide », a-t-il affirmé « Il faut savoir une chose : Loana est bipolaire, schizophrène et souffre de gros troubles psychologiques (…) Elle est censée prendre un traitement, mais elle refuse. Elle devrait être entourée de médecins. Ça fait des années et des années que j’essaye de l’aider », a révélé Fred Cauvin.