Tous les membres de la famille royale se souviendront toujours de la date du 8 janvier. Le prince Harry et son épouse étaient importunés par les tabloïds internationaux. Tous les gestes qu’ils faisaient, étaient observés de près par la presse, qui se faisait un malin plaisir à déformer leurs faits et gestes.

Les parents du petit Archie ont choisi de «fuir la pression » liée à la vie royale et aux paparazzis, pour couler les beaux jours dans un endroit plus tranquille et par-dessus tout éloigner de la famille royale.

Les tourtereaux se sentent heureux de déménagé, mais cette fois-ci, ils ont posé leurs valises à Los Angeles. Ils ont pour objectif de se rapprocher beaucoup plus de la famille et des amis de Meghan Markle. « Agent, attaché de presse, et managers sont tous implantés aussi. Et puis elle a déjà plein de projets en cours, comme un livre sur son enfance », a expliqué un proche qui a bien voulu gardé son anonymat auprès du magazine The Sun.

Depuis qu’ils se sont expatriés aux Etats Unis, Meghan Markle s’est décidée de prendre part beaucoup plus à la vie politique de son pays. Elle a d’ailleurs intégré le mouvement, Black Lives Matter. Elle a aussi encouragé les américains à voter pour les prochaines élections présidentielles, pour que Donald Trump ne revienne plus au pouvoir.

Cependant, elle ne pourra pas compter sur le soutien de son mari, le prince Harry. « le prince Harry ne devrait pas soutenir publiquement sa femme », a révélé le magazine people Hello! En effet, ce dernier ne souhaite pas causer de tort à sa famille et « briser » l’image de la couronne britannique à travers le monde.

vices …

« Le duc, qui n’a pas le droit de voter aux élections de novembre, ne rejoindra pas la mission de Meghan par respect pour la position de sa famille sur le vote et
l’implication dans les affaires politiques. », a ajouté la publication. Le duc de Sussex restera donc à l’écart de la politique, en tout cas pour l’instant…