Tandis que certains médias annonce depuis des plusieurs mois la grossesse de la duchesse de Sussex, il n’en serait rien. C’est du moins la version du magazine Us qui lui a accordé sa Une dans sa dernière parution. Le tabloïd souligne pourtant que le souhait de Meghan Markle serait d’avoir son deuxième enfant avant l’âge de 40 ans. Et la publication indique aussi que, contrairement à son épouse, le duc ne serait pas prêt de gouter à nouveau à l’expérience de la paternité.

Cependant, Meghan Markle aurait des raisons pour l’amener à changer d’avis sur le sujet. «Meghan adore être maman, et voir à quel point Harry est heureux quand il est avec Archie la comble de joie », a confirmé un intime. D’ailleurs, l’ex actrice dispose de la présence et l’aide de sa mère, dont elle s’est rapprochée en s’installant en Californie. Dorénavant cette dernière lui rendrait visite constamment et prendrait également soin du petit Archie quand son aide est nécessaire.

«Meghan est convaincue qu’un deuxième enfant sera parfaitement gérable sur le plan pratique et leur apportera encore plus d’amour et de joie», ajoute ce proche. Elle ne devrait pas se rapprocher des membres de la famille royale à qui elle reproche de ne pas l’avoir entouré de tous les soins nécessaires durant sa première grossesse.

De plus, tandis qu’un voyage est prévu en Angleterre au mois de décembre pour les festivités de Noël, Meghan Markle ne devrait pas l’effectuer, annonce-t-on à l’avance. Déjà le couple était attendu cet été dans la propriété de la souveraine qui accueillait les membres de sa famille, mais le duc et la duchesse du Sussex n’avaient finalement pas honoré de leur présence ces retrouvailles en famille.

Selon plusieurs médias, les rapports entre le prince Harry et le prince William, héritier au trône, se seraient tendues. Et ce dernier espère toujours que son frère cadet regagne sa place au sein du palais. Un projet que la mère du petit Archie n’est absolument pas prête de laisser arriver. Depuis son installation à Los Angeles, l’ex actrice de Suits à clairement prouvé sa volonté de jouer ç nouveau dans la cour des grands du showbiz.

Mais pour le moment, elle est très engagée aux élections américaines du 3 novembre 2021, dont elle montre visiblement son soutien à Joe Biden. «Tous les quatre ans, on nous dit: « C’est l’élection la plus importante de notre vie ». Mais celle-ci l’est vraiment. Lorsque nous votons, nos valeurs sont en jeu, nos voix se font entendre», a-t-elle indiqué.