Le célèbre animateur de « Vivement Dimanche » a suscité beaucoup de commentaire ces derniers temps. Selon certaines sources, sa santé se serait gravement détériorée et cela n’aurait aucun rapport avec la pandémie du covid-19, qui a fait des ravages sur son passage depuis son apparition en chine. Michel Drucker est soutenu par ses proches pendant cette période difficile et de son épouse, Dany Saval, mariés depuis plus de quarante ans, et qui est toujours à ses côté.

Selon le journal Le Parisien, L’animateur de 77 ans a été hospitalisé pour éviter un infarctus. Il a subi une opération du cœur. Une intervention dont il a l’habitude, car il avait subi une opération pour le même problème de santé, il y a de cela 3 ans. D’après les spécialistes, cette opération vise à « déboucher les artères coronaires dont le rôle est de vasculariser le muscle cardiaque ».

« Heureusement, l’intervention chirurgicale de Michel s’est bien passée. Il est combatif et le moral est bon », a livré le responsable de France 2, qui a mis fin aux rumeurs indiquant que Michel Drucker était sur le point d’être évincer. Mais les dirigeants continuent à avoir une entière satisfaction de son travail et ne comptent pas s’en séparer.

Et d’ajouter : « Non. Michel fait partie de l’ADN de la télévision publique. C’est rare dans le monde un animateur qui a plus de cinquante ans de télévision et ce lien avec le public, nous tenons à le préserver. Il est avec nous et va rester. », a expliqué Stéphane Sitbon-Gomez, responsable des programmes de France Télévision, lors d’un entretien accordé à nos confrères du Parisien.

Présentement, le est toujours en plein rétablissement. D’après plusieurs de ses proches, son opération a failli tourner à un drame.

D’après le magazine people Closer, l’animateur souffre de « d’endocardite, qui est une inflammation de la structure et de l’enveloppe pouvant notamment endommager sérieusement les valves cardiaques ».

De plus, il aurait également contracté un staphylocoque en allant chez le dentiste, dont les « symptômes étant souvent tardifs, les conséquences peuvent être parfois dramatiques », a colporté la publication Closer, qui indique que Michel Drucker se remet petit à petit de cette épreuve.