Malgré que l’illustre chanteur, Michel Sardou a réalisé une carrière professionnelle exemplaire, mais sur le plan personnel c’est une toute autre chose. En effet, vu son emploi du temps trop chargé pendant sa période faste, il n’a été que rarement présent pour ses enfants. Actuellement encore, un bon nombre de ses enfants devenus adultes lui critiquent son absence pendant des évènements qui étaient importants pour eux.

Pour preuve, le monument français de la chanson française sait très bien que son absence à eu des conséquences sur le développement de ses enfants. « J’ai été un mauvais père. Je n’ai pas eu de tête à tête avec mes enfants. » a précisé Michel Sardou au cours d’une entrevue livrée à nos confrères du Parisien. En effet, il déplore d’être éloigné d’une manière d’une autre avec ses enfants, qui n’ont jamais pu se livrer à leur père.

Avant d’ajouter : « J’ai vécu avec mes parents sans les connaître et je ne peux pas dire que je me suis occupé de mes enfants, que je leur ai lu des histoires le soir et que j’ai signé leurs carnets de note … ». Cette version a été corroborée par son fils Romain, qui n’a pas été doux avec son illustre père.

Par ailleurs, une version corroborée par son fils Romain, qui n’a pas été affectueux envers son illustre père. « Mon père n’a jamais fait avec moi, ni avec mes frères, ces grands moments de père-fils où, tout d’un coup, je te raconte la vie, faut faire ceci, ne faut pas faire cela, attention mon fils …Cela il ne l’a jamais fait. Moi, je me suis juste contenté de grandir à ses côtés, de le voir travailler, de le voir être, et je me suis construit par rapport à ça. ».

Avant de poursuivre : « Nous n’avons jamais eu de discussions formelles de père à fils, il ne m’a jamais expliqué la vie. C’est pour cela qu’il pouvait dire que peut-être, il n’avait pas été un bon père ». Actuellement, son fils essaye de ne pas refaire les mêmes erreurs que son père. En effet, il a confié être très attaché de ses enfants et il leur consacre beaucoup de temps.

« Je suis certainement plus en contact et plus proche de mes enfants que lui, mais c’est aussi une question de génération. Les parents Baby boomer ne ressemblent pas du tout aux parents d’aujourd’hui ! ». À ce jour il a révélé qu’il n’est pas énervé contre lui et qu’il a quand même fait son nécessaire pour que lui et ses frères et sœurs ne manquent de rien dans la vie.