Si à ce jour est accro à Benoit D, un producteur d’origine italienne avec lequel elle a été débusquée à Saint-Cloud, Mylène Farmer était très longtemps égarée dans sa tendance sexuelle. Elle se croyait bisexuée, a relaté le hors-série du magazine « Ici Paris ».

En effet, le magazine people a réservé un dossier complet aux secrets de plusieurs divas non seulement Céline Dion, mais également Lara Fabian. Mylène Farmer a aussi été abordée.

Durant son adolescence, elle était troublée, a relaté Ici Paris, qui a récolté les explications de Maryse courageux, psychologique clinicienne.

« À cette période, l’ado est travaillé par la bisexualité. C’est un passage obligé pour tout être humain et un moment trouble, difficile à vivre, qu’il préfère cacher », a-t-elle déclaré. « Il se rend compte aussi qu’il sera toute sa vie assignée à un seul sexe ».

Par ailleurs, ce serait pour ce motif que Mylène Farmer aurait mis en « scène son rêve inaccessible : l’androgynie ».

Aussi, dès qu’elle est devenue majeure en septembre 1979, elle a fini avec sa scolarité, ce qu’elle a d’ailleurs affirmé elle-même.

« J’avais très envie de m’orienter vers le théâtre ou le cinéma, En même temps, je pratiquais l’équitation. J’hésitais », s’est remémoré celle qui aurait abandonné Paris pour s’installer sur les hauteurs de Saint-Cloud en région parisienne.