Nicolas Bedos ne cache le sentiment qu’il a pour Virginie Efira. En effet, il risque d’irriter quelqu’un.

Et ladite personne c’est Pauline, la ravissante blonde avec qui le réalisateur et comédien est censé être en couple. En effet, Nicolas Bedos se fond en compliments face à Virginie Efira qui est à l’affiche avec Omar Sy dans le film Police sorti le 2 septembre dernier. «

Tout le monde aime Virginie », aurait confirmé le réalisateur d’après les propos relatés par le magazine Télé 7 jours.

En fait, Nicolas Bedos et Virginie Efira ont déjà été maintes fois aperçus en couple. De quoi exciter la trentenaire censée être la nouvelle dulcinée du comédien. Enceinte, Virginie Efira a quelque peu donné son opinion sur la déclaration de Nicolas Bedos. « Sur l’idée d’une bonne fille et gentille fille, franchement, je n’en sais rien, et j’imagine que ça doit être un peu plus trouble que ça », a-t-elle déclaré.

Cependant, pour l’ex présentatrice, il y a un bon écart entre « ce qu’elle est profondément », et « ce qu’elle veut ». « Quand on travaille sur un projet, une œuvre qui dépasse notre seule personne et qui peut-être contiendra de la beauté, de la grâce, quand cela arrive, alors il y a du sens, et ça rend heureux », livrait-elle.

En effet, Virginie Efira est en train de vivre depuis deux ans une relation amoureuse avec Niels Schneider, de dix ans son cadet. C’est ensemble, avec sa fille de 7 ans, que le couple s’était retranché. Et pour la comédienne, le résultat fut probant. « Pour le couple, c’était un bon test et j’ai l’impression que, de notre côté, on ne s’est pas trop mal débrouillé », a précisé l’ex animatrice de 43 ans qui comme plusieurs parents avait dû s’improviser enseignante. « Comme tout le monde, je suis passé par tous les états (…) la découverte que je n’ai pas les compétences ou la patience pour être enseignante », ajouta-t-elle.

Par ailleurs, Nicolas Bedos peut content d’avoir profondément touché ces fans. Ces dernières heures, le comédien et réalisateur qui officie à ladite époque sur la troisième partie son film OSS 117, a posté sur sa page Instagram un texte en faveur de l’euthanasie auquel plusieurs de ses fans ont semblé adhérer, alors que la prise de position sur le sujet reste rare.

« On en fait tant pour notre arrivée sur Terre… et si peu pour notre sortie (…) Nos derniers souvenirs sont précieux comme la vie qu’ils contiennent. La dernière page engage la qualité et le sens du livre », a-t-il noté. « Tellement d’accord avec toi », « oui, oui, oui », commentaient certains de ses abonnées juste après sa publication.