En relation avec une jolie blonde, Pauline, avec qui il a été débusqué en août dernier en Corse et ensuite à Paris, Nicolas Bedos est le dernier à railler l’erreur monumentale de Nicolas Sarkozy sur le plateau de Quotidien, l’émission de Yann Barthès.

« Avec des adversaires comme lui, le politiquement correct a encore des beaux jours devant lui », commentait sur sa page Instagram Nicolas Bedos, qui par opposition à Audrey Pulvar n’a pas du tout attaqué l’ex président de la république.

En effet, le mari de Carla Bruni a été qualifié de raciste pour avoir parlé des « dix petits singes », en référence au roman « Les Dix petits nègres » d’Agatha Christie.

En fait, Karine Le Marchand, qui l’a dernièrement reçu pour le compte de son émission sur M6, l’a défendu sur le plateau de « C à Vous », sur « France 5 ». Elle a regretté des polémiques sans raisons.

« Les polémiques prennent trop de place dans la communication et empêchent le fond des pensées. Nicolas Sarkozy vous pouvez lui reprocher ce que vous voulez, il n’est pas raciste ! », a-t-elle précisé.

Par ailleurs, abattu par cette séquence, Nicolas Sarkozy n’a pas pris la peine de répliquer à cette polémique.

En effet, il va certainement le faire bientôt.