Elie Semoun n’a pas hésité à épauler Norman Thavaud, ciblé par des rumeurs selon lesquelles il serait raciste. Et c’est la chanteuse Yseult qui l’a accusé. Apparemment, c’est un sketch qui a causé toutes ces critiques.

« Le prochain personnage de James Bond, Agent 007, sera incarné par une femme renoi. Est-ce qu’on n’est pas en train d’aller trop loin dans la lutte contre le racisme ? My name is Bond. Fatoumata Bond. Non, ça va pas du tout. Je ne suis pas d’accord, ok ? James Bond, c’est un personnage, on l’aime comme ça, vous l’aimez comme ça. On ne peut pas le changer du jour au lendemain pour un quota. », a lancé Norman Thavaud lors d’un sketch.

« Commentaire raciste, misogyne en toute impunité, normal Norman », a répondu Yseult.

Normand n’a pas hésité à s’excuser auprès d’elle et de toutes les personnes qu’il aurait blessé sans faire exprès.

Elie Semoun n’était pas du même avis et a soutenu son ami.

« Très solidaire de mon pote et collègue Norman obligé de se justifier de ne pas être raciste, ce qui est vrai. Pour une association de mots mal employés et mal compris. Au fond, je remarque que c’est souvent un besoin d’exister et de retourner le buzz en leur faveur qui pousse les idiots à s’offusquer (intéressant de chercher les vraies raisons qui les motivent) quand il y des scandales de ce type, on ne peut pas te fuir, on vous te tuer. Vive l’humour, vive l’anticonformisme », a-t-il lancé.