Dimanche soir Zone interdite s’est fait distinguer pour son reportage. En effet, celui-ci a fait trembler le monde et les cybernautes se sont emparés vite du sujet afin d’en débattre. D’ailleurs, Zone Interdite à été en Top Tendance France jusque dans la journée du lundi témoignant de l’influence que ce reportage a pu avoir sur l’internet français. Il faut noter que son thème était déjà incendiaire.

En effet, l’émission de reportage avait décidé de se pencher sur le phénomène de la prostitution chez les mineurs, un phénomène totalement heurtant et dont on ne mesure pas l’impact.

En effet, la grande majorité des français n’est pas intéressé par ce type de pratique non seulement illégal, mais aussi totalement immorale, ce qui ne l’arrête pas d’exister.

Différents chemins
Or, Télé Loisir voulait en savoir plus sur l’avenir des jeunes filles montrées dans le reportage pour savoir si elles étaient parvenues à se tirer de monde ou pas du tout. Par malheur, beaucoup ne sont pas parvenus.

Citons par exemple le cas de Camille que l’équipe de tournage avait oublié avant la fin de celui-ci. Elle ne serait par exemple pas venue chercher ses dommages et intérêts qu’elle avait encaissé au tribunal.

D’ailleurs, d’autres filles se retrouve toujours dans des conditions semblables, mais ont désormais fait un pas afin d’essayer de quitter ce milieu qui leur dévaste la vie. Citons par exemple le cas d’Amandine et de Stella.

Pour certains, c’est plus difficile. Prenons l’exemple de Samia qui ne parvenait pas à étouffer sa fille pour qu’elle ne se prostitue plus et qui a fini par l’envoyer chez un membre de son clan à l’étranger afin d’essayer de résoudre ce problème.

Enfin, il y a quand même une heureuse nouvelle à la fin et celle-ci nous parvienne directement d’Esther. En effet, la jeune femme a l’air de quitter définitivement de ce milieu et peut reprendre un cours normal à sa vie.