Cette année n’a pas débuté sous les bons présages pour le fameux chanteur, Patrick Bruel. Car, d’après ses mots, il a passé un « sale moment » en raison de la maladie. Car, comme de plusieurs de français, il a été frappé par le covid 19. A plus de 60 ans, il a certainement pensé que la fin était proche. Car, les symptômes se sont multipliés au fur et à mesure, et il est sorti de sa maison qu’au bout de trois semaines.

« J’ai eu un peu peur à un moment donné. La grande particularité de cette saleté, c’est qu’elle ne touche pas les gens de la même façon.

Les symptômes ne sont pas les même pour tout le monde. », a annoncé l’heureux papa de deux enfants lors d’une interview accordée à nos confrères de France Dimanche.

Et d’ajouter : « Avec l’aide des médecins, au téléphone, j’ai pu régler la chose. Mais ce n’était pas vraiment une mince affaire. J’en suis au vingtième jour, mais j’ai vraiment passé un sale moment ! On ne sort pas indemne d’une telle histoire, d’une telle aventure, d’une telle tragédie. Cela amène forcément à beaucoup de réflexions, à titre global, mais aussi à titre global ».

D’autre part, celui qui aujourd’hui partage sa vie avec Clémence, une jeune femme de 26 ans travaillant dans le secteur de la communication, a publié une vidéo sur Instagram et confie une très mauvaise nouvelle à ses fans. Car, la pandémie du Covid-19 a bouleversé tous ses projets.

« L’objet de ce message, c’est de vous parler de la tournée qui devrait reprendre en septembre, octobre, mais ça ne va pas être possible. Les conditions ne sont pas requises. C’est la mort dans l’âme que je vous annonce que l’on va devoir reporter », a indiqué le chanteur de 60 ans, clairement abattu par cette teste nouvelle.

Heureusement, ses plusieurs de ses fabriques ont très bien compris la démarche et lui ont envoyé plusieurs messages de soutien. « Marre de cette période ! Et de notre vie volée… », « Tu as raison, la santé avant tout. Bien sûr que les billets seront conservés. On sera au prochain rendez-vous bien sûr. Ce n’est pas ce virus qui va rompre le lien », « Sage décision pour que les retrouvailles soient belles », pouvait-on lire sur Instagram.