Amoureux de Clémence, 27 ans, avec qui il pourrait certainement se marier avant la fin de l’année, Patrick Bruel pourrait être chiffonné par le commentaire d’un rappeur populaire.

En effet, c’est Akhenaton, le leader du groupe Iam, qui a profité de son passage sur Europe 1 dans l’émission de Pascal Clark, pour minimiser la dangerosité du Covid-19, qui a cependant fait plus de 30 000 morts en France. Et il tue toujours…

En fait, il s’agit de ce virus assassin qui a failli emporter au printemps dernier Patrick Bruel.

D’ailleurs, le chanteur de 61 ans avait maintes fois mis alerté contre ce fichu virus, ne manquant pas l’opportunité de souligner sa dangerosité.

Cependant, ses efforts et ceux des autorités sanitaires sont détruits par Akhenaton, en pleine promotion de son dernier disque « Astéroïde ».

« Je doute de la vraie dangerosité de ce virus-là », a-t-il précisé au micro d’Europe 1, avant de se questionner sur l’importance du masque.

« Aujourd’hui, vous verrez que sur les masques, il y a écrit ‘ne protège pas des virus », a-t-il précisé face à Pascale Clark, qui avance des thèses complotistes.