C’était dans le cadre de l’émission Les Enfants de la télé proposée ce dimanche que Patrick Poivre d’Arvor est revenu sur ce sujet délicat qui remonte de nombreuses années. Après son limogeage forcé tout en y léguant quelques plumes, le journaliste ne manque pas à partager de son expérience. En effet, une info que la majorité de téléspectateurs ignorent…

Un limogeage et beaucoup de tristesses !

En effet, pour Patrick Poivre d’Arvor, l’aventure TF1 s’était stoppée en 2008 après 21 ans de bons et loyaux services. En fait, le journaliste était obligé passer le flambeau à Laurence Ferrari après que la production lui ait contraint de partir comme il le relate. Depuis ce temps, il n’animait plus le 20H de la chaîne, une autre paire de manche après s’être voué corps et âme à l’antenne !

Sauf que l’histoire ne s’est pas limitée là ! en fait, TF1 et Patrick Poivre d’Arvor se trouvaient au centre d’un démêlé judiciaire. Parce que le journaliste avait été poursuivi pour avoir violé une clause de « non-critique » après son limogeage. Cependant, ce dernier était même condamné à payer 400 000 euros à son ancien patron. Une sentence qu’il a bien accepté tout en continuant d’être heurté par la décision.

En fait, il est aussi revenu à Jean-Pierre Pernaut, son compagnon de route qui partira bientôt en retraite. « Dans un SMS, je lui ai dit : ‘Bienvenue dans la vraie vie’. Il a eu affaire à une direction plus intelligente, compréhensive. Ils ont dû discuter avant et ils ont dû lui dire : ‘C’est toi qui vas annoncer ton départ’. » révélait-il.

Qu’en est-il douze ans après ?


En réalité, le bras de fer entre TF1 et Patrick Poivre d’Arvor ne réside pas sur le point de se presser. Le journaliste garde un mauvais souvenir de son éviction et il ne manque pas à critiquer les dirigeants de la première chaîne quand l’opportunité se présente. En effet, au micro de Laurent Ruquier, ce dernier avait fustigé le traitement de faveur dont la chaîne l’a réservé. En fait, quand l’animateur des Enfants de la télé a questionné le journaliste si TF1 ne l’avait pas sollicité pour une possible participation à l’émission Danse avec les stars, ce dernier a répliqué vivement.

« D’un, je leur aurais dit non et puis deux, surtout jamais ils m’ont appelé depuis douze ans, donc je ne vois pas pourquoi ils m’appelleraient pour me parler de Danse avec les stars ». De quoi apercevoir la haine qui règne entre les deux. En effet, il fustige aussi TF1 de ne pas avoir évoqué ni des livres qu’il avait publiés ni des spectacles qu’il avait donné durant ses douze dernières années.

Alors, si le journaliste s’est humilié, il faut noter qu’il continue d’être une figure emblématique auprès du PAF. C’est sans doute pour cette raison que CNews l’avait choisi pour animer une émission littéraire proposée sur sa chaîne. Et comme il le dit si bien « La télévision ne peut pas résumer une vie. C’est agréable, c’est formidable, on le fait avec passion… » et c’est en quoi Patrick Poivre d’Arvor désire à ce jour !