Décidément, le Prince Harry et Meghan Markle sont loin de mener une vie paisible à Los Angeles. Une bête sauvage aurait chamboulé radicalement leur quotidien.

C’est ce qui a été révélé par la revue « Ici », mais également « Woman’s Day » dans leurs dernières éditions dédiant un dossier détaillé aux angoisses du Duc et de la Duchesse de Sussex.

Et cette bête en question n’est toute autre que le coyote. Mais pas que, un ours aurait été vu également dans les parages.

En effet, la résidence qu’occupaient en premier le Prince Harry et son épouse Meghan Markle donnait accès à une sorte de forêt qui serait habitée par des animaux féroces. Le chien de la voisine Mandy Moore aurait été attaqué dans la nuit.

Toutefois, après leur déménagement dans une nouvelle communauté sécurisée du nom de Montecito, à Santa-Barbara, le Duc et la Duchesse de Sussex seraient plus rassurés, comme en témoigne les propos de Rob Lowe sur le changement remarquable du Prince Harry.

«Il vit à environ 1,5 km de chez moi. Il ne sort pas beaucoup, et le voir est un peu comme voir le monstre du Loch Ness. J’ai eu l’impression que ses cheveux avaient beaucoup poussé et qu’ils étaient tirés en arrière en queue de cheval.» aurait-il expliqué.