Les médias anglais ont donné des informations surprenantes sur les liens de filiation entre le Prince Harry et le prince Charles. En effet, le duc de Sussex aurait décidé de « quitter » la couronne britannique, pour une raison plus étonnante. En fait, les heureux parents du petit Archie ont révélé leur souhait de « vouloir être plus indépendant ».

En effet, la raison de son départ n’est pas en lien avec le résultat d’un test ADN. Il « n’est pas le fils biologique du prince Charles.

Un test ADN l’aurait a même confirmé. Pour le moment, l’identité de son père biologique est encore inconnue bien qu’il y ait des spéculations autour d’un certain James Hewitt qui serait sorti avec la princesse Diana il y a des années. », a relaté le magazine people New Idea.

En réalité, l’hypothèse selon laquelle le futur monarque de la couronne britannique n’est pas le père biologique du duc de Sussex, est au cœur de cette allégation qui est régulièrement sortie dans la presse. En effet, tout a commencé à l’époque où Lady Di et le Charles ont divorcé. Quelques années après, la princesse Diana a dévoilé à la presse avoir eu une relation pendant cinq ans avec un officier de l’armée britannique, un dénommé James Hewitt.

Alors, depuis que cette histoire de « fils biologique » a été sortie, les gens ne peuvent s’empêcher de voir la différence entre Harry et le reste des membres royaux. Sa chevelure rousse, ses tâches de rousseur par exemple, sont très uniques, aucun autre ne les possède dans son clan. En revanche, le major James Hewitt, officier de la cavalerie et bien évidemment roux !

Toutefois, il y a quelques années, le major a dévoilé durant une entrevue réalisée avec Sunday Mirror : « Il n’y a vraiment aucune possibilité que je sois le père de Harry. Je peux absolument vous assurer que je ne le suis pas. ». En effet, sa rencontre avec la princesse Diana a eu lieu deux ans après la naissance du prince Harry.

Avant d’ajouter : « Certes, les cheveux roux sont similaires aux miens et les gens disent que nous nous ressemblons. (…) Je ne suis pas le père d’Harry. Quand j’ai rencontré Diana, il était déjà un tout petit. ». Des confidences qui mettront, certainement fin aux allégations sur la filiation entre les princes Harry et Charles.