Après avoir fait face à la fausse-couche de Meghan Markle, le prince Harry se prépare cette fois-ci à livrer un autre combat, cette fois-ci contre le Daily Mail, qui annonçait le soi-disant éloignement du prince avec l’armée.

En effet, le média britannique confirmait que cet été le deuxième fils du prince Charles n’avait désormais plus aucun contact avec les Royal Marines, à cause sa décision d’abandonner ses activités protocolaires dans la tribu royale.

De l’intox confirme le prince Harry, décidé à restauré la vérité en larguant des bombes.

Pour répliquer à ces « fausses allégations », le sixième dans la hiérarchie successorale à la couronnée britannique a désigné le cabinet Schillings, gérant ses intérêts en Grande-Bretagne d’intenter un procès à la justice contre l’Associated Newspapers Ltd devant la Haute Cour de Londres.

Quelques jours avant cela, le prince Harry avait demandé à sa tendre femme Meghan Markle de se livrer sur sa fausse-couche, chose qu’elle a réalisé via une tribune partagée par New York Time.

« Nous avons appris que lorsque les gens demandent comment chacun d’entre nous va, et lorsqu’ils écoutent vraiment la réponse, avec un cœur et un esprit ouvert, la charge du deuil devient souvent plus légère pour nous tous. En étant invités à partager notre douleur, nous faisons ensemble les premiers pas vers la guérison. », a-t-elle précisé.