Tandis que les deux amants n’ont encore pas réagi aux rumeurs qui se sont rependus sur la toile comme une traînée de poudres d’une quatrième grossesse de Kate Middleton. Plusieurs médias britanniques ont même indiqué que la duchesse de Cambridge était enceinte des jumeaux.

En effet, les anglais attendraient impatiemment, la naissance d’un nouveau membre au sein de la famille royale. Kate Middleton ainsi que Meghan Makle font souvent l’objet de rumeur indiquant une grossesse, et souvent s’agissant d’une allégation sans fondement car aucune preuve n’est fournie.

Cette année n’a pas débuté sous les bons présages pour la couronne britannique, qui a dû se confronté à plusieurs scandales et polémiques, qui ont certainement sali la réputation du palais. En effet, après le brexit, il a fallu faire face au Megxit, annoncé à la fin de l’année dernière par les vacances de Noël des Sussex passés loin des autres membres de la famille royale.

D’après le magazine people Le National Enquirer, Kate Middleton serait enceinte de jumeaux. Une nouvelle qui aurait plu à la souveraine, qui a accumulé les mauvaises nouvelles ces derniers temps. Une grossesse apporte toujours plus de popularité au palais royal.

Concernant la publication, New Idea, il a également validé l’hypothèse d’après quoi l’épouse du prince William aurait une grossesse et indique qu’il s’agit d’une grossesse très tendue. Car, durant le mois de mars, le prince Charles avait été testé positif au Coronavirus.

Avant d’être diagnostiqué positif, il était en contact avec le duc et duchesse de Cambridge à plusieurs reprises.

« Il pourrait s’écouler jusqu’à 11 jours avant que les premiers symptômes de cette maladie n’apparaissent », à confie-t-on. Or le prince Charles aurait pu être exposé au virus avant le 13 mars. Certains experts médicaux affirment que l’héritier à la En effet, couronne d’Angleterre aurait été « potentiellement porteur de la maladie deux jours avant ». Les membres du palais royal seraient « préoccupés par le bien-être de Kate, qui a rencontré son beau-père à plusieurs reprises avant que celui-ci ne soit diagnostiqué avec ce virus mortel ».