Le futur monarque britannique, le prince William et sa dulcinée, Kate Middleton ont été confinés au sein de leur belle résidence de Norfolk en compagnie de leurs trois enfants. Cependant, cette période d’isolement n’a pas été de tout repos car ils ont appris que la santé de de la reine Elisabeth II, s’était fortement dégradé.

A en croire les dernières rumeurs le concernant, la reine serait agonisante. La publication Globe a révélé, dernièrement, que la reine d’Angleterre serait notamment affaiblie par la maladie et que la fin était proche. Selon le magazine people, son époux, le prince Philip serait aussi malade. Son cancer se serait généralisé et malheureusement, il n’y aurait plus d’espoir.

Des triste nouvelles en désordre qui auraient troublés le duc et la duchesse de Cambridge. La souveraine désire que son époux, le prince Philip « puisse faire ses adieux à l’ensemble de la famille royale durant leurs retrouvailles estivales cet été à Balmoral en Ecosse », a colporté l’hebdomadaire Globe, qui indique que la crise sanitaire empêche que toute la famille royale se réunisse.

Le magazine people a aussi expliqué que la couronne se préparait au pire dans les jours avenirs et que la préparation des obsèques du prince Philip serait actuellement. « Il souhaite une cérémonie privée, intime, et refuse des obsèques nationales », ont affirmé nos confrères de Gala.

Le prince Philip souhaite être enterré « dans le cimetière royal du mausolée de Frogmore House, non loin du manoir du prince Harry et de son épouse Meghan Markle. » Et pour l’inscription sur sa pierre tombale, « Je ne m’y intéresse pas vraiment… Je serai mort à ce moment-là et pas tellement affecté par ce que les gens pourront penser. Je ne me prends pas à ce point au sérieux », avait-il indiqué.


L’année dernière, le prince Philip avait été amené en urgence à l’hôpital à cause d’un grave problème de santé. Il était hospitalisé pendant plusieurs jours. Le communiqué royal se voulait rassurant, alors qu’une source confirmait au Sun que le prince Philip avait fait une « mauvaise » chute et était affaibli depuis des semaines.


« La santé du Duc a pris un mauvais tour récemment, et il apparaît beaucoup plus fragile qu’à l’accoutumée », avait livré un proche du palais royal durant une interview accordée au Daily Mail. Le prince Philip a pris sa « retraite », il y a trois ans. Mais depuis sa santé s’est fortement dégradée, malgré les nombreux traitements donnés.