La princesse Diana avait l’habitude de mettre un vibromasseur dans son sac, qu’elle l’appelait « Le Gadget » et qu’elle a porté avec elle au cours d’importants déplacements à l’étranger comme une sorte de « mascotte ». Et maintenant, il a été dévoilé que son portraitiste dans The Crown, l’actrice Emma Corrin, s’est visiblement inspirée de la regrettée princesse et a commencé à mettre un jouet sexuel dans son propre sac à main.

En effet, dans une nouvelle entrevue avec Vogue, la star de 24 ans a avoué qu’elle portait le gadget discret dans son sac et avait opté de l’utiliser en période de stress. « C’est génial si vous êtes stressé et que vous avez besoin de vous détendre », a confié Emma, tout en secouant le petit appareil. « De plus, cela ressemble à un rouge à lèvres ou à un mascara, donc, vous savez, c’est agréable et subtil à réaliser avec vous », a-t-elle poursuivi.

En fait, l’actrice ébouriffant actuellement Diana dans la populaire série Netflix, sa confession candide ressemble à l’admission de la feue princesse à porter son vibromasseur comme une « mascotte secrète ». L’officier de sécurité royale Ken Wharfe a précédemment parlé « l’aide conjugale » de Diana dans une entrevue avec The Sun, qui confiait que Le Gadget avait été acheté au cours d’une soirée folle à Paris en 1992.

« Le Gadget était peut-être notre meilleure remontée et une source de rire presque constante », a confié Ken, faisant référence à la manière dont Diana portait toujours secrètement l’appareil avec elle. « Le petit vibromasseur, acheté comme une blague après une soirée du personnel à Paris lors de la visite officielle de Diana là-bas en novembre dernier, était devenu sa mascotte chanceuse », a-t-il poursuivi.

Par ailleurs, Ken a ensuite précisé comment, à une occasion, la défunte princesse avait omis de mettre le gadget dans ses affaires, ce qui voulait dire qu’il devait expédier l’appareil plus de 6000 km pour la joindre. D’après l’agent de sécurité, Diana s’était habituée à porter le vibromasseur avec elle et croyait que si elle ne le faisait pas, tout risque potentiellement mal tourner sans lui.

Cependant après que le colis ait été livré chez elle, un officier l’a désemballé sans le vouloir devant Diana et ses proches heurté, mais la princesse serait restée joviale. « Il y a eu une pause stupéfaite (et quelques regards perplexes de la part des dignitaires de l’ambassade), jusqu’à ce que le silence soit rompu par Diana, qui a dit : » Oh, ça doit être pour moi « et a commencé à rire », a confié Ken.