C’est connu de tous que depuis le décès de Johnny Hallyday, sa famille s’est séparée. En effet, pendant un long moment, les différents membres de ce clan se sont livrés une véritable bataille juridique.

De ce fait, ce sont par avocats interposés qu’ils ont assuré la communication durant ladite période. Mais pourquoi la situation a t’elle autant dégénéré me direz-vous ? Eh bien, pour répondre à cette question il faut revenir quelques années en arrière.

En effet, tout à commencer en novembre 2017 lors de la mort de Johnny Hallyday… Si pour beaucoup c’est fut un moment de deuil intense, par contre pour sa famille, c’est la révélation du testament qui était aussi un moment important.

Alors, sur celui-ci, il y a une énorme surprise ! En effet, Laura Smet et David Hallyday était carrément exclu de ce testament. En effet, seul Laeticia Hallyday et par extension Jade et Joy sont mentionnées.

Du coup, David Hallyday et Laura Smet deviennent alors fou de rage et estiment qu’ils ont eux aussi droit à l’héritage du Taulier. Alors, c’est à la suite de leur réaction que débuter la bataille judiciaire qui durera de longs mois.

Un accord … ou pas
Finalement, tout monde s’est calmé et est tombée d’accord sur un accord en début du mois de juillet. Pour mieux protéger ses soeurs, David a préféré céder sa part d’héritage…

Toutefois, si l’on en croit Laeticia Hallyday, il a tout de même reçu plusieurs bien durant cet héritage. S’il a refusé l’argent, il aurait tout de même reçu les droits sur deux chansons de son père.

Rappelons que, ces chansons sont Sang pour Sang et Cadillac dont la spécificité est qu’elles ont été écrites par Johnny Hallyday et son fils David. Dès lors, il parait tout à fait logique qu’ils les aient récupérés.

Le seul bémol, c’est que d’après les avocats de David Hallyday, ce dernier ne les a en faite jamais récupérés ! Universal ne l’aurait en effet jamais contacté et de toute façon il n’en aurait jamais demandé les droits !