La guérilla est désormais terminée entre Sylvie Vartan et Laeticia Hallyday après que cette dernière ait abandonné la contestation devant la justice à propos de l’héritage du Taulier et céder sa part dans un hôtel particulier situé à Villa Montmorency XVIème arrondissement de Paris ».

En effet, le magazine Paris Match se focalisait sur la guérilla autour de la succession du Taulier, afin de confirmer que dans le collimateur de Laeticia Hallyday il y avait également Sylvie Vartan, auquel son ex-mari avait légué sa part de son hôtel particulier.

« Restant quelques détails à régler chez les notaires. Notamment la valorisation de l’hôtel parisien du XVIème arrondissement de Paris », indiquait l’hebdomadaire.

Et de souligner que cet abri dont quelques clichés sont postés presque chaque jour sur Instagram par David Hallyday se trouve la villa Montmorency, résidence fermée du quartier d’Auteuil dans le 16 ème arrondissement de Paris.

Mais depuis, pour encourager la paix familiale, Laeticia Hallyday donne l’impression d’avoir abandonné cette action.

Alors, de cette immense résidence, il en est question dans les colonnes du Point, qui a eu le jugement de divorce entre Johnny Hallyday et Sylvie Vartan, établi en 1980, après dix-huit ans de vie commune.

« L’immeuble constitue la propriété indivise de Monsieur Smet et de Madame Vartan. La jouissance de cet immeuble est attribuée en totalité à Madame Vartan », indique la publication.

Par ailleurs, Johnny Hallyday aurait accepté de léguer sa part à son fils David dans les six mois, c’est finalement en 2002, que ce don a été concrétisé.

Précisons que David Hallyday est désormais « propriétaire ‘à plein’ de 50 % d’une maison évaluée à 3,05 millions d’euros au moment de la signature de l’acte notarié ».