Les émissions de télé-réalité sont un véritable moyen pour parvenir au succès notamment pour ceux qui aspirent à la célébrité. En effet, certains candidats de télé-réalité parviennent à tirer profit de cette émission et deviennent de véritables stars même après la fin de la diffusion de l’émission. En fait, une partie de stars de la télé-réalité se hissent au niveau au rang de millionnaires très vite, en raison de leur rôle d’influenceur sur la toile.

En effet, c’est le cas, particulièrement de Nabilla, ou voire de Maeva Ghenam dont les marques le convoitent pour signer avec elle des contrats onéreux, à cause de leur million d’abonnés sur Instagram. Toutefois, face à une immense célébrité, les stars de la télé-réalité doivent aussi faire avec à des critiques qui fusent sur la toile voire à des menaces de mort.

Dernièrement, une célébrité du monde du petit écran en a vécu l’amère expérience. En effet, elle a décidé de se livrer sur cette angoissante expérience et a publié des clichés terrifiants. En effet, elle a été violemment cognée durant une soirée qui a dégénéré. Elle se nomme Yasmine Pierards et a 23 ans. Sa dernière participation a eu lieu sur la version belge de l’Île de la Tentation.

En ce jour, elle est aux prises avec une très grave commotion cérébrale. En effet, elle était réticente à l’idée de parler de ce drame, mais elle a enfin opté pour en parler pour que plus jamais une femme ne vive plus ce qu’elle a vécu. « Je voulais garder ceci secret et ne pas le poster du tout », confiait-elle.

Avant de poursuivre : « À la fin de la fête, je voulais que tout le monde rentre à la maison. Mais il y avait une personne qui ne voulait pas rentrer chez elle parce qu’elle voulait dormir chez moi. Il dormait sur le canapé alors je l’ai réveillé et lui ai dit qu’il devait partir. Il a agi confus et au lieu de rentrer chez lui, il est allé directement dans ma chambre et a verrouillé la porte. J’avais peur parce qu’il était toujours chez moi, alors je n’arrêtais pas de lui dire qu’il devait partir. ».

Par ailleurs, l’individu a « ouvert la porte et est retourné dans (s)on salon. J’ai commencé à lui crier que je voulais vraiment qu’il parte », a révélé la jeune femme. En quelques poussières de minutes, la vie de la jeune femme a changé.

« Il m’a frappé au visage plusieurs fois, j’ai immédiatement senti que mon nez était cassé et ne pouvait rien faire pour me protéger. Il a continué à me donner des coups de poing alors que je tombais par terre, allongé sur le sol, il a continué à me frapper et à me donner des coups de pied sur tout le corps. J’avais tellement peur quand tout le sang coulait de mon visage et à ce moment-là, j’ai rampé hors de mon appartement où j’ai demandé à mes voisins d’appeler la police », indiquait Yasmine Pierards.

Et d’ajouter : « J’ai été hospitalisée pendant deux jours, mon nez est cassé, j’ai une commotion cérébrale et mon œil est détruit. Je me sens comme une merde mais toujours aussi chanceuse parce que cela pourrait finir bien pire ».