Johnny Depp a posé ses valises à Londres, loin de ses enfants. Il s’en remet à peine. Une déclaration de son ex-compagne, Vanessa Paradis, pourrait l’anéantir.

Le héros de Pirates des Caraïbes a dû rester en France pour toute la période du confinement, mesure prise par les autorités sanitaires afin d’éradiquer le coronavirus. Il a passé plusieurs semaines dans sa résidence de Plan de la Tour, au sud de la France, qu’il avait déjà occupé avec son ex-compagne.

The Sun avait annoncé qu’il était anéanti à cause de la distance qui le séparait de ses enfants, Lily-Rose et Jack, demeurés avec leur mère à Paris.

« Je l’ai vécu dans un endroit avec de l’espace, et donc je l’ai vécu beaucoup plus facilement que tant de gens qui ont souffert de la maladie ou de la promiscuité. C’était vachement bien. On ne pouvait pas faire une grosse fête alors on a fabriqué des cadeaux, on a écrit une petite chanson et c’était génial », a annoncé la belle chanteuse en rapport avec ce sujet.