Petit rappel : la Grande-Bretagne annonce officiellement le confinement le 5 avril 2020. A cette occasion, la reine Elizabeth adresse un discours qui restera gravé dans l’histoire. Ce n’est pas tous les jours que la Reine s’adresse à son peuple publiquement à propos de l’actualité. Mais la situation l’exigeait ce jour-là, tant la pandémie du Coronavirus est exceptionnelle.

« J’espère que dans les années à venir, tout le monde pourra être fier de la manière dont nous avons relevé ce défi. Et ceux qui nous succéderont diront que les Britanniques de cette génération étaient aussi forts que les autres. Nous vaincrons – et cette victoire sera celle de chacun d’entre nous ; nous nous retrouverons de nouveau. »

Le peuple anglophone a tout de suite reconnu le titre de la chanson de Vera Lynn dans la dernière phrase. Il s’agit de We’ll meet again. Et il suffisait de ce clin d’œil, pour que la chanson ressuscite pour se retrouver dans le top 40 du pays.

Une chanson qui ne date pas d’hier. C’est en 1939 que Vera Lynn tente de motiver les troupes anglaises, alors en pleine guerre contre l’Allemagne nazie.

Ce jeudi 18 juin 2020, la chanteuse dont le connu que quasiment grâce à ce seul succès vient de s’éteindre. Mais elle restera à tout jamais un des symboles de la résistance britannique face à tous les défis du temps.

Le Premier Ministre Boris Johnson a tenu à lui rendre hommage, saluant le « charme et la voix magique de Dame Vera Lynn».