Zubaida Hasan, âgée de neuf ans, a grandi dans un petit village d’Afghanistan où elle menait sa petite vie. Mais ce jour, en 2001, tout a chamboulé. Zubaida a allumé le petit four à gaz de la famille quand il a soudainement explosé. Elle a pris feu et les dégâts ont été désastreux. La peau de son visage a fondu jusqu’à sa poitrine et l’un de ses bras est resté cloué au corps. Un médecin de la région a informé le père de Zubaida que son cas était désespéré et l’a prévenu qu’elle ne survivrait pas. Mais le père de Zubaida a refusé de laisser mourir sa fille et la suite a été un véritable miracle.

Après ce terrible accident, les médecins ont jeté l’éponge et ils ont conseillé au père de la ramener à la maison, de la mettre au lit et la laisser mourir.

Mais le père de Zubaida ne l’entendait pas ainsi et a décidé de tenter sa chance. Il a emmené Zubaida sur une base militaire américaine à Kaboul, la capitale de l’Afghanistan, même si l’hôpital militaire américain n’accueille habituellement pas de civils. Quand les médecins ont vu à quel point la jeune fille souffrait, ils ont fait une exception et l’ont admise.

Zubaida a très vite été transportée par avion aux États-Unis, où elle a été prise en charge par le chirurgien plasticien Peter Grossman, un expert en brûlures.

Zubaida a subi plusieurs chirurgies, qui ont chacune nécessité des greffes de peau provenant d’autres parties de son corps.

Malgré son jeune âge, Zubaida a fait preuve d’une grande force et de détermination. Le Dr Grossman a été marqué par Zubaida et les deux sont devenus de bons amis. Le chirurgien plastique l’a accueillie chez lui et sa femme et lui ont aidé la jeune fille à traverser des épreuves difficiles.

Au bout de 12 semaines, Zubaida a appris l’anglais, s’est inscrite dans une école locale et s’est fait de nouveaux amis.

Grâce au travail sans relâche des médecins – et à sa force – Zubaida a retrouvé son visage après seulement un an et la jeune fille a pu de nouveau chanter, jouer de la guitare et danser. Même si les premiers médecins de Zubaida pensaient qu’elle ne survivrait pas, la jeune fille a eu une seconde chance dans la vie, et sa métamorphose est inégalable!